Bâti

Ici nous allons vous présenter les divers monuments de notre commune... les monuments principaux : Les ruines du château de Montaigu, les deux églises Notre-Dame de Mercurey XIIe Siécle et Saint Symphorien de Touches XIIIe siécle, les lavoirs, la borne et le petit patrimoine: les croix, les Vierges, les cadoles, les puits, les fontaines, les porches, et bien d'autres..

Sommaire des monuments:    (cliquez pour y accéder directement ou suivez les pages inscrites)

Cadoles (à venir)

Cimetiéres (2) (à venir)

Eglise Notre-Dame de Mercurey

Lavoirs (à venir)

Monuments aux morts (2) (à venir)

Eglise de Touches

Puits (à venir)

Ruines du Château de Montaigu (à venir)

Caveau de la chapelle (Page 2)

Borne armoriée du XVIIéme (Page 2)

Via Agrippa (à venir)

Moulin ( à venir)

Sainte Vierge (2) (à venir)

Fontaine de Marjonsin (à venir)

Fontaine du Reu (à venir)

L’église Notre-Dame de Mercurey:

L’église Notre Dame de Mercurey, monument historique depuis 1941, date du XIIè siècle. D’après la transmission orale elle se trouve, à l’emplacement d’un temple romain dédié au dieu Mercure, d’où le village tiendrait son nom. Ce sont les moines du Prieuré de St Marcel,  qui dépendait de Cluny,  qui commencent la construction en 1180 avec,  l’écrit Courtépée :  « les pierres en provenance des carrières du pays, qui ne manquent pas ». Le clocher d’aspect roman tardif est situé côté nord,  au bout du collatéral ; il comporte trois étages dont deux percés de baies géminées sur chaque face. Le dernier étage n’a qu’une seule baie.  Ces baies sont en arc légèrement brisé et retombent sur des colonnettes couplées.

Cette église est très composite, plusieurs siècles s’y côtoient : on peut voir  un chevet carré et  une première travée sur voûte d’arêtes datant comme le clocher du XIIème siècle.  Puis les autres travées, sont successivement des XIVè et XVé siècles. Enfin, le collatéral ou chapelle seigneuriale, dédiée à la Vierge Marie, fut bâtie en 1654. Financée par Félicité des Barres épouse de Jean de Digoine elle sera remaniée à la manière du XIXè siècle.  Entre le clocher et l'unique travée de cette chapelle se trouvent deux tailloirs qui se font face : l’un est sculpté de la coquille St Jacques et l’autre, de l’étoile. On sait depuis longtemps que cette église se trouve sur le chemin de Compostelle, la via Podiensis qui vient de l'est de la France et même de plus loin, l'Allemagne et les pays d'Europe centrale et qui passe au Puy. Elle serait la seule de la région.

Le chœur est un chevet carré habillé d’un retable en chêne de style corinthien d'un style assez pur dans la partie centrale,  datant du XVIIIè siècle ainsi que les deux statues de St Abdon et Sennem,  martyrs  persans du IIIème siècle, qui encadrent la statue du Bon Pasteur en bois doré,  du XVIIIe également.  Dans le fond du chœur on peut voir un très beau maître-autel en marbre de la région de Lavoix, en Italie. De très belle facture, il est orné d’un médaillon, sculpté de la palme des martyrs, d'un lys et d'une couronne de roses.  Surmonté d’un tabernacle en bois doré à colonnes corinthiennes, rappelant celles du retable, cet ensemble de style baroque proviendrait de l’abbaye de St Marcel.

 

L'église Saint Symphorien de Touches:

197

1_NotreDameMercurey1956

2_Notre-Dame-Mercurey-1950

5_Notre-Dame-1960

6_ vue de biais

7_vue de derriere

8_ vue de la cure

9_vue de devant

10_ devant

11_ancien portail ext

12_ancien portail int

13_vitrail01

13_vitrail1-

14_vitrail2

15_vitrail3

16_vitrail4

16_vitrail5

17_eg int

18_voute

19_v01

19v1

20_V2

21_V3

22_clocher1

23_clocher2

24_clocher4

26_baies

27_cloches

28charpente

29_coquille

25_baies int

30_stella

031_autel

Télécharger le dépliant Notre-Dame de Mercurey

IMG_5070

IMG_5071

IMG_5072

IMG_5073

IMG_5074

IMG_5075

IMG_5076

IMG_5077

IMG_5078

IMG_5079

IMG_5080

IMG_5081

IMG_5083

IMG_5084

IMG_5088

IMG_5089

IMG_5092

IMG_5096

IMG_5101

IMG_5102

IMG_5103

IMG_5104

IMG_5105

IMG_5106

IMG_5107

IMG_5108

IMG_5109

IMG_5110

IMG_5111

IMG_5112

IMG_5113

IMG_5114

IMG_5115

IMG_5116

IMG_5117

IMG_5119

IMG_5120

IMG_5121

IMG_5122

IMG_5123

IMG_5125

209

 De style roman tardif, cette église a été édifiée en deux temps. Au XIIIème siècle, création d'un chœur à chevet plat, d'un faux transept, flanqué de deux collatéraux et d'une travée qui supporte le clocher, par lequel on entrait. Devant l'accroissement de la population, en 1551, l'église fut agrandie de deux travées par les seigneurs d'Aumont, propriétaires du château de Montaigu, tout proche. Au-dessus du portail ils apposèrent leurs armes en 1561.

L'imposant clocher, donne à l'ensemble de l'édifice une allure de tour de défense. Unique dans la région, il présente quatre pignons supportant deux toits qui se coupent à angle droit pour former une double bâtière. Ajouré sur chacune de ses faces, de deux étages de fenêtres géminées plein-cintre, on peut voir sous chaque pignon un oculus et aux angles quatre gargouilles sculptées: un bœuf, un soleil, un personnage mitré, un diablotin.

Lors de l'agrandissement du XVIè siècle, la croix, de profil roman qui se trouvait sur le "gable" que l'on peut voir encore sur le chevet de l'église primitive, a été déplacée au sommet du pignon ouest.

En franchissant le portail Renaissance, l'équilibre et l'harmonie de l'édifice s'imposent aussitôt. Les voutes qui annoncent le gothique, sont en arcs brisés et reposent leurs arêtes sur des croisées d'ogive, lesquelles retombent sur des "culs de lampe" sculptés. Dans le chœur, les arcs doubleaux sont sur plates bandes décorées de motifs floraux.

La statuaire de l'église date du XVIIè ou du XVIIIè. Deux panneaux sur bois dans leurs cadres dorés ont été offerts à la paroisse par l'épouse du général Duhesme : "Sainte Véronique" et le "Calvaire" datent du XVIIè et sont dus au peintre flamand Frans Franck le jeune. Près de l'autel de la Vierge se trouve une piscine liturgique.

L'église, classée en 1923, est dédiée à St Symphorien qui subit le martyr à Autun au IIIè siècle.

 

Pour voir la suite, cliquez sur la page suivante:

page

Télécharger le dépliant Saint-Symphorien de Touches

2

[Présentation] [Patrimoine] [Naturel] [Historique] [Bâti] [Viti-Vinicole] [Linguistique] [Vieilles photos] [Actualités] [Promenades] [Actions] [Agenda] [Contact]

                                                             Association Loi 1901 reconnu d’intérêt Général à caractére culturel depuis le 22 avril 2008                                              Sauvegarde du Patrimoine de Mercurey -   J.O. 24 décembre 2005 - Tous droits réservés -